THEMES D'INSPIRATION

Toute l'oeuvre de Raphy prend son inspiration dans les thèmes de l'univers, la nature, la vie, l'esprit et la musique

« Ma peinture est avant tout, un hymne à la nature.

La nature, c 'est bien sûr l’univers tout entier : lumière, matière, vie. » 

La nature, la vie

Le thème de la nature se décline dans la mer, les oiseaux, les poissons.
Il s'étend dans le cosmos. Le thème central du travail de Raphy est en effet l’origine de la vie, la création du monde.

« La nature imite la Nature. La matière se forme, se détruit et se régénère.

La vie ne peut qu'obéir à ces principes fondamentaux.

L'avenir de l'homme est la conquête de l'univers.

L'homme va s'envoler vers les étoiles; il y est poussé par la logique de l'Evolution.

Sa “volonté“ est dictée par la grande loi de l'univers: “EN AVANT“  »

Que la lumière soit ! I, II
Que la lumière soit ! II

« Lumière et matière sont en équilibre.

La lumière, comme la matière, se reproduit de galaxie en galaxie.

La reproduction de la matière vivante ne pourrait avoir lieu si le principe n'en pré-existait déjà dans l'univers. La nature imite la Nature.

LA VIE, C'EST DE LA MATIERE QUI PREND CONSCIENCE D'ELLE MEME »

La Lune, les étoiles, les planètes, l’univers et la création du monde
Raphy explore l'univers à travers de nombreuses toiles et pour y dépeindre l'apparition de la vie autour du thème de la Lune.

« La Vie est fille de la gravitation.

La Forme intérieure de toute vie est la spirale (“forme“ et “effet“ de la gravitation)

La gravitation est une fuite en avant; il en est de même de la vie

La vie est peut-être apparue sur la terre par l'effet des différences de gravité dues à la rotation de la Lune autour de la terre (marées etc...)

Ces variations de gravité ont imprimé à la matière terrestre la notion de RYTHME “

La vie n'existerait pas sans le rythme“ (Anton Dvorak).

La gravitation est attraction. L'amour est attraction.

La vie, c'est la poésie de l'Amour. L'amour, c'est la poésie de la Vie.

La Lune, mère des amours, rythme la fécondation et la vie »  

La Lune m'a dit un jour I, II, III.jpg

« Nous sommes faits de la même substance que le soleil et les étoiles

Chaque être vivant porte en soi le secret de l'Univers.

La matière est la chose la plus extraordinaire qui soit; n'est-elle pas le support de la vie ?

 

Souviens toi que tu es poussière, oui, ... mais quelle poussière !! » 

La foi, la religion, les saints, la résurrection, le paradis
Les toiles de Raphy évoquent le mystère de la foi, les miracles, la guérison, la résurrection.

« Dieu existe en potentiel en chacun de nous.

Il ne faut surtout pas le chercher ailleurs, ni à la surface de la terre, ni au fond des galaxies.

Pour le trouver, il faut “le réaliser“ en soi, dans sa propre substance;

alors, l'extraordinaire apparaît, le miracle se produit. »  

Va ! Sois Guéri !
Homme de peu de Foi II
Icone sainte Marie
Saint Antoine de Padoue 1
Saint Antoine de Padoue 5

Les esprits, les légendes

Légende de la foret de Bondy
Légendes du pays breton : Le roi des gnomes
Légende d'Arménie : St Grégoire l'Illuminateur

Les oiseaux
Lorsqu’on observe un grand nombre de toiles de Raphy, on s’aperçoit que, quel que soit le sujet, 
les oiseaux y apparaissent très souvent ;  ils sont d'ailleurs pratiquement les seuls éléments figuratifs et 
l’unique espèce animale (excepté les poissons) représentée.

Paradis pour mes parents
L'envol

La mer, les vaisseaux

 

Blanc marine
Le Belem
Avec la mer sous les ailes
Legende de la mer II

La musique, les chants, le rythme
La musique est omniprésente et indissociable de la peinture de Raphy. Il a toujours peint baigné en permanence dans la musique classsique.
Musique et légendes ont été des sources d'inspiration d'un intérêt considérable. 
Nombre de ses tableaux rendent hommage à des compositeurs ou musiciens (Schubert, Sibélius, Wagner, Liszt, Messiaen etc..) ou font référence à des personnages d'opéra, ou certains morceaux.
Et pour Raphy la musique s'étend aussi aux chant des oiseaux auxquels il consacre nombre d'oeuvres.
Pour Raphy, le rythme d’une toile est une notion fondamentale :

« il lui donne son style et son caractère ».

Kundry
En saga (hommage à Jan Sibelius)
Le chant des Incas (hommage à Atahualpa Yupanqui)
Scherzo

Le vent, l'orage


Joyeux vent
Souffle le vent
Vent d’orage pour orchestre à cordes

Les souvenirs, le voyage
L’évasion dans l’ailleurs, le passé, le retour sur soi-même. Le thème de la recherche du passé se retrouve également dans une série de toiles intitulées “Souvenirs”.

Souvenir des années 60 : Istanbul.jpg
Souvenir des années 60 : Autoportrait
Souvenir de l’année 1955: Irma

« Bien des toiles sont des “souvenirs“: graver le passé sur le présent.

En Art plus qu'en tout autre chose, le RISQUE est à prendre:

Travailler toute sa vie pour réussir tant bien que mal à communiquer son message, ou tomber dans l'oubli le plus total.

Seul le TEMPS fera le tri.

Cent ou deux cent ans sont si vite passés !

Nous attendrons...! (pour voir) »  

L'Arménie

L'Arménie est sujet de certains tableau ainsi que le génocide. On retrouve également des inscriptions écrites en caractères arméniens sur de nombreuses oeuvres.
 

Génocide
Souvenir du génocide

« A l'angoisse mortelle, au sombre désespoir, j'ai opposé l’Art.

A I 'infinie détresse, à la misère morbide, l’Art,

l'art qui fait naître au fond de I 'âme la lumière qui console,

étoile qui sourit et redonne l’espoir et guérit. »